Notre blason
Notre blason

NOTRE BLASON

 

 

défaut/Blason

Une loi d'avril 1984 ayant accordé aux communes la possibilité de se doter d'une marque symbolique, un emblème, Aiglemont a décidé de s'octroyer des armoiries afin de se faire mieux connaître. Ce blason qui rappelle son histoire de viendra la marque de son identité. science compliquées de l'héraldique, chercheurs et historiens compétents, MM.

Je La réalisation d'un blason communal s'appuie sur différentes caractéristiques, telles que le site de la commune (colline, rivière, bois, vallée...), son nom, ses activités principales, anciennes ou actuelles, et ses anciens seigneurs dont les blasons comportent des particularités héraldiques pouvant être utilisés dans les armoiries municipales.

Les recherches historiques entreprises par MM. BARON, DEMONCHEAUX et JOLLY, leur ont permis de retracer la vie de la commune du Vème siècle à nos jours. Ainsi les cinq projets de "blason possible" qu'ils ont finalement présentés à la commission "communication" comportaient tous les éléments significatifs suivants : une colline, les fleurs de lys des Seigneurs de Château-Regnault dont dépendait Aiglemont, la clé et la crosse du blason du Chapitre de Braux à qui appartenait Champeau, l'ancien Aiglemont, et enfin les couleur d'Orchimont et de l'évêché de Liège dont fit partie Champeau. Le Conseil Municipal, en septembre 2003, a procédé au choix final du blason de la commune, parmi les cinq maquettes proposées, dont la description héraldique est la suivante :
"De sinople à 2 petits alérions d'Argent, rangés en pointe ; mantelé de Gueules à une crosse et une clé à double panneton contourné d'or, passées en sautoir, surmontées d'un alérion d'Argent".

Voici l'origine des symboles utilisés dans la composition de ce blason :

- le champ de "gueules" (couleur rouge, ainsi figurée par des traits verticaux) est le blason de l'évêché de Liège, seigneur temporel d'Aiglemont en l'an 860. Le rouge symbolise le feu et exprime l'ardeur, le travail, et l'amour
- la "pointe" de sinople (couleur verte) symbolise la colline d'Aiglemont. Le vert est aussi la couleur de la nature
- les 3 alérions figurent dans les armes de Duc de Guise, époux de Catherine de Clèves (Lorraine), Prince de Châteu-Regnault (1568) dont Aiglemont fait partie. Leur nombre (3) correspond aux villages : Aiglemont, (au sommet), Champeau et Manicourt (en-dessous)
- la clé et la crosse figurent sur le blason du Chapitre de Braux, propriétaire depuis le VIIIème siècle. La clé symbolise : ouverture, fermeture, solution, et la crosse signifie : pouvoir, guide.

Les personnes intéressées peuvent acquérir le blason de la commune gravé sur verre et encadré. Se renseigner en mairie